samedi 22 juin 2013

Interview BREAKOUT [punk-hxc Evry / FR]


INTERVIEW
BREAKOUT (punk hardcore Evry)


Breakout, ce groupe qui m’a mis une bonne claque lors de leur passage à Chauny (02) au Casa Club. Comme j’ai trouvé les mecs sym- pas mais que j’ai pas pu leur poser toutes mes questions, j’ai voulu en savoir un peu plus sur ces quatre punks d’Evry en banlieue parisienne. Ils font du streetpunk à la The Unseen, The Casualties ou encore Blitz. DeWarlaing

Vous êtes 4 types, pouvez-vous vous présenter?
Bah salut, on est Breakout un groupe de région parisienne. Le groupe a sérieusement commencé lors de l’été 2011 avec le même line up qu’actuellement qui est : Ben au chant, Raf à la basse, et les frères Franck à la guitare et Sylvain à la batterie.

Combien de concerts depuis votre formation en 2011? Vous avez déjà ouverts pour des groupes tels que Total Chaos, Turbo AC’s, Krums Bums, The Restarts... y a t’il eu des connections?
Pour le moment on en est à une vingtaine de concerts (en France et dans quelques pays voisins),  Au niveau des connections on pourrait plus parler de contact en tant qu’amis avec certains groupes comme Hangover Generation de Suisse, City Rats d’Israel ou Riot Brigade d’Allemagne.
Franck : et puis c’est toujours intéressant après de pouvoir discuter avec les groupes et punks étrangers de comment ça se passe chez eux (modes de vie, scène, politique, culture …etc.)

Je vous ai raté lors de votre passage au Monk’s Café le 27/04/2013, vous me racontez un peu?
On a eu un super accueil et à tous les niveaux, la nourriture était super bonne, les gens étaient tous super cools (le groupe Bad Taste, le bar …etc.). Après on n’a pas trop comprit qui était l’organisateur hahaha. Mais bon en gros vraiment un bon concert, et on revient peut-être en octobre normalement.

On a pu vous voir dans le film de Jean-Stéphane Sauvaire “PUNK”, comment vous vous êtes retrouvés là?
Raf : Moi je ne suis pas dans le film !
Sylvain : Déjà je tiens à dire que je ne ressens pas le fait qu’on joue nos propres rôles, car on ne se reconnait pas vraiment dans le film ; et ce qu’il en ressort ne nous correspond pas au final. C’est pareil pour Franck et Ben.
Franck : Nous avons été contacté par la personne qui s’occupait du casting qui nous a dit qu’ils recherchaient des Punks pour un film financé par Arte. Au début on a été un peu retissant, puis on a rencontré le réalisateur, on lui a ensuite présenté des amis Belges qui sont aussi dans le film et eu plusieurs RDV dans des bars pour comprendre pourquoi ils recherchaient des punks pour ce film tiré d’un livre sans aucun punk.
Ben : On a aussi regardé son film précédant « Johnny Mad Dog » qui nous a plus car lui et les gens ayant travaillé dessus ont bien réussi à faire ressortir la violence et l’horreur de la réalité des enfants soldats !! Avec d’anciens enfants soldats en acteurs … Du coup on s’est dit que ça pouvait nous faire vivre une nouvelle expérience et que ça pouvait être aussi intéressant.     
Sylvain : Il y a aussi le fait qu’au départ on pensait que le film pouvait être un bon moyen pour faire ressortir une partie de l’idéologie et des combats du punk. C’est ça qui nous avait pas mal motivé.

Je trouve le film rempli de clichés qui ne font rien avancer. Trouvez-vous que le film reflète votre vie? qu’il reste fidèle à la scène punk actuelle?
Bien sûr on trouve aussi qu’il est rempli de clichés, puis beaucoup de scènes politisées (que nous avions tourné et demandé) ont été supprimées au montage et il ressort un contenu pauvre et stéréotypé (on n’aurait jamais imaginé qu’il y ait autant de scènes de drogues, …Etc.) quant à l’éthique punk. Du coup non on ne trouve pas que le film reflète notre vie (On n’est pas forcement pour la drogue ahah).

Est-ce que le film vous a aidé à trouver des plans concerts plus facilement? Y a t’il un “buzz” autours de BREAKOUT?
Non pas du tout, rien de tout ça... et disons aussi qu’on ne veut pas utiliser ce film pour faire connaitre notre groupe. A la base notre nom de groupe ne devait pas être dans le générique de fin, on ne sait pas pourquoi ils l’ont mis..

Ça se passe comment la scène punk à Evry?
En ce moment ça explose … on est 2 (les deux frères) ahah. D’ailleurs si un punk vient d’Evry il peut nous contacter. Mais plus sérieusement quand on fait un truc on monte sur Paris, parce que la scène punk rock en banlieue parisienne n’ existe pas vraiment.

On peut lire 2 chroniques des démos sur le web, sur deux blogs “skins”, “Oi! Vengeance” et “Plus Oi! La Vie”, vous intéressez pas les punx parisiens? (hormis Carnage Punk Rock, qui a écrit un papier sur vous)
On commence tout juste à se lancer, puis c’est tombé par hasard sur nos potes Sharp et notre pote de Carnage Punk Rock. On espère que ça viendra avec le temps. Mais au niveau de nos concerts il y a principalement des punks.

J’ai pas encore eu l’opportunité d’acquérir ni de voir quelque part une de vos démos, quels sont les projets du groupes?
Sylvain : Oui, on a plutôt donné et distribué les démos en concert. Sinon on compte sortir un EP 3 titres vinyle pour août/septembre et un split avec nos amis de Hangover Generation pour septembre/octobre.
Franck : On prépare aussi une tournée en octobre, donc si vous voulez nous booker n’hésitez pas à nous contacter sur breakoutpunx@live.fr
Sylvain : Et acheter un van une bonne fois pour toute ahahah !!

Vous organisez des shows?
Sylvain : Avec Franck on fait BlackTongue qui organise des concerts depuis 2009, des groupes comme Evacuate, Riot Brigade, Mad Pigs, Human Dog Food, Hangover Generation, City Rats …etc.
Franck : On organise d’ailleurs Riot Brigade, Komptoir Chaos, Breakout, et Macadam le 20 juillet 2013 à la miroiterie et Alert d’Israel le 15 septembre. On est en contact en ce moment avec les Demerit pour les organiser aussi.

Si vous deviez me conseiller 5 skeuds, ça serait?
Juste 5 c’est vraiment dure, mais en ce moment ça serait ça:
         -False Gretures de THE BLOOD
         -Go On de RIOT BRIGADE
         -No Religion de PELIGRO SOCIAL
         -SLC Street Punk de NEVER SAY NEVER
         -Bastards Of The Nation de DEMERIT

Interview par DeWarlaing
Artwork Pierre Captain Fievax

2 commentaires:

  1. salut les punks amitie d'une recontre pick nick a courcouronnes

    RépondreSupprimer